IMG_20160624_140958_1

Cela date d’août 2015, je vous faisais découvrir le projet de crowdfunding d’un artbook via Kickstarter nommé « The fabulous art of Trudvang« . Lancé par la société suédoise RiotMinds, spécialisée dans les jeux de rôles et la mythologie nordique, ce livre m’avait tout de suite séduit par son style bien racé et typique de nos amis slaves. J’avais rapidement craqué et pris une version collector et cette dernière devait arriver en février dernier. C’est donc avec 4 mois de retard que je l’ai reçu, et que je peux enfin vous délivrer mon ressenti sur le résultat.

Déjà, première constatation, l’ensemble est protégé dans un carton blanc qui se défait assez facilement et arbore le nom de la société ainsi que du livre. C’est assez pratique pour pouvoir ranger son artbook sans l’abîmer, même si on a choisi une version avec étui. À l’intérieur, nous avons un mot de RiotMinds, signé à la main et nous remerciant d’avoir participé à l’aventure et d’avoir rendu cela possible. Ils nous présentent également leurs excuses, car les lithographies devaient être signées par l’artiste Alvaro Tapia, mais à cause de soucis personnels, cela n’a pas été possible. À la place, c’est donc une « signature » de RiotMinds qui est apposée avec un message et la signature de Paul Bonner.

Exit ce petit souci passager, nous avons donc le « sketches » book – qui est un petit livret renfermant une grande quantité de croquis et de dessins faits à la main et au crayon de papier – qui est bien évidemment un imprimé. Imaginez l’artiste principale, Paul Bonner, réaliser 100 livrets à la main, cela aurait pris un temps fou. Enfin, nous avons le fameux livre contenu dans son bel étui noir mat. Mais sans plus tarder, lançons-nous dans le contenu des différentes œuvres.

IMG_20160624_140559_1

The Fabulous Sketches of Paul Bonner :

Commençons par le petit sketches book qui nous est livré dans ce package. Celui-ci est composé de 8 pages (en sachant que les couvertures avant et arrière comportent aussi des dessins) et referme donc tout un tas de dessins fait au crayon de bois. Nous verrons des nains, des trolls, des dragons, des humains et même des petits gobelins. Les fans du seigneur des anneaux seront vites s’y retrouver. Avec ces croquis se trouvent des commentaires, parfois assez denses, où Paul Bonner, l’un des artistes principaux de cet artbook et auteur de ce sketches book, nous détaille comment il a travaillé et comment il en est arrivé à certaines de ses créations.

En terme de qualité, je dirais que si au premier coup d’œil on a vraiment l’impression d’avoir entre les mains un sketches book original, on peut rapidement se rendre compte sur quelques dessins que ce sont des impressions. En effet, il aurait fallu selon moi une imprimante avec une plus grande finesse (plus grand nombre de pixels par pouces à l’impression) afin d’éviter à certaines images de paraître troubles ou pixelisés. Ceci dit, cela reste très joli et bon nombre de ces croquis ont réellement l’air dessinés directement dans le livret.

The Fabulous art of Trudvang :

Nous en arrivons au gros morceau : l’artbook. Dans ma version collector, ce dernier est contenu dans un étui noir mat assez sobre sur lequel est inscrit à l’avant le nom du livre en orange et blanc, ainsi que sur la tranche, et à l’arrière on trouve un arbre dans un plastique brillant et noir. Cet étui est solide et de bonne facture. On en arrive au livre en lui-même. Il contient les deux lithographies dont j’avais parlé plus haut et sur lesquelles je reviendrai par la suite. La couverture du livre est très belle avec une superbe illustration de l’univers de Trudvang. Petite précision, cet univers fantasy est celui dans lequel évoluent les joueurs du jeu de rôle de la firme.

Avec l’un des objectifs de la campagne, le but était d’atteindre au moins 192 pages, le résultat est que nous en avons 223, de quoi se réjouir. Le livre est séparé en plusieurs parties retraçant les différentes races présentes dans l’univers, les différents lieux et les différents accessoires. Les illustrations ont été réalisées par 8 artistes, avec chacun leur style que cela soit au niveau des couleurs (coloré ou monochrome) ou bien au niveau des traits. Il y a assez peu de texte, mais pas mal de titres sous les différentes réalisations.

Le livre a un format assez classique avec une couverture mat. En terme de finitions, il n’y a rien à redire. En revanche, le papier utilisé, même s’il est bien décoré et fait ressortir l’univers fantastique, reste un papier brillant assez classique qui ne se marie pas forcément avec l’ambiance générale. J’aurai préféré largement un papier granuleux et légèrement vieilli. En ce qui concerne les lithographies, elles ont été réalisées sur du papier glacé semblable à ce qui se fait pour des posters de bonnes qualités. Encore une fois, dommage de ne pas avoir utilisé un papier plus atypique. Bien que les deux dessins soient de ce cher Tapia, l’une est signée par Bonner et l’autre par l’équipe de RiotMinds.


Globalement je dirais que c’est vraiment un très beau produit. Il fera ressortir une culture originale qui est bien souvent tronquée sur certains aspects dans les films hollywoodiens et autres productions occidentales. Les artistes ont fait un fantastique travail, la quantité et la qualité sont là, même si j’aurai préféré un papier plus en adéquation avec le thème aussi bien dans le livre que pour les lithographies.

Le sketches book est vraiment génial et contient un travail magnifique même si la qualité de certaines impressions laisse à désirer. Je dirais que ce livre se destine aux fans de fantasy, de culture nordique et à tous ceux qui souhaitent découvrir des artworks très originaux.

Points positifs :

  • Un package vraiment très qualitatif ;
  • Un sketches book qui a vraiment du charme ;
  • Un étui solide et sobre ;
  • Un artbook bien fini et qui contient plus de  220 pages d’artworks sublimes ;
  • Un exemplaire numéroté, signé et avec un petit mot de remerciement (numéro 47 /700) ;
  • Un marque-page en tissu pour ne pas perdre sa lecture ;
  • Deux lithographies intéressantes et signées.

Points négatifs :

  • Quelques imprécisions d’impression dans le sketches book ;
  • Un papier trop classique pour l’artbook malgré les belles décorations ;
  • Un papier trop classique pour les lithographies.

[IMAGES PERSONNELLES]