20160205_151748_1

Certains d’entre vous le savent sûrement, à Paris se trouve une exposition en ce moment, celle de l’art dans le jeu vidéo. Elle est située au musée de l’Art Ludique, le même musé où avait déjà eu lieu l’exposition l’Art des super-héros MARVEL en 2014. En ce qui concerne l’expo en cours, je n’ai pas encore pu y aller, mais elle m’a vivement été conseillée par plusieurs personnes. Mais pour en revenir à ce qui nous intéresse aujourd’hui, il s’agit de l’artbook sur l’exposition MARVEL qui m’a été offert à Noël par des amis. Heureusement, j’avais pu faire l’exposition en question, il sera donc possible pour moi de faire un vrai comparatif du contenu. Voyons donc ce que vaut ce livre regroupant une bonne partie des œuvres présentées en 2014.

Le livre fait environ 192 pages qui vont être découpées en 6 grandes parties. Dans l’ordre, nous aurons donc : une préface faite par Jean-Jacques Launier qui est le président d’Art ludique -Le Musée, Captain America, Les équipes Marvel, Les Urbains, Les Galactiques et enfin Remerciements. Accompagnée de la couverture originale des Avengers N°12, la préface de Mr Launier nous retrace l’histoire de Marvel avec ses personnages emblématiques, aussi bien en ce qui concerne les héros de l’univers que leurs créateurs, dont le fameux Stan Lee.

20160205_151808_1

Après une cinquantaine de pages dédiées au héros américain par excellence, j’ai cité Captain America, au travers de croquis, affiches ou encore peintures, nous attaquons l’équipe Marvel. Il faut comprendre par là que nous allons avoir le droit à tout un lot d’artworks, tournant en majorité autour des Avengers, et ce pendant environ 100 pages. Nous pourrons voir des scènes du premier film Avenger, comme des images sorties d’Iron Man 3. Encore une fois, une belle variété d’artwork est présente, et nous aurons même le droit à des planches des anciens comics, de quoi rendre nostalgique les plus anciens d’entre nous.

La partie « Les Urbains » traite essentiellement de traits des héros lorsque Stan Lee les a pensés dans les années 1960, c’est-à-dire en « teenagers » américains de l’époque. Le premier exemple étant le bon vieux Spider-Man. La partie suivante, « Les Galactiques », va traiter de tous les personnages extra-terrestres et présents dans l’univers Marvel, tels que le Surfeur d’Argent, Captain Marvel ou encore Thanos (j’allais oublier les gardiens de la Galaxy, même si Star Lord n’est pas vraiment un extra-terrestre).

20160205_152230_1


Pour finir, je dirais de ce livre qu’il est à la fois intéressant pour ceux qui sont allés à l’exposition, puisque chacun des documents présentés dedans était exposé aux Art Ludique, cela permet donc de garder des souvenirs, mais également intéressant pour ceux n’ayant pas pu y aller. En effet, ils découvriront des documents exclusifs jamais dévoilés, comme certains croquis de conception, mais également des planches très rares prêtées par des collectionneurs.

En ce qui concerne l’artbook en lui même, la couverture est souple, ce qui ne permettra sûrement pas une bonne durée dans le temps, mais un petit rabat y est présent afin de bloquer l’avancement de son visionnage ce qui est fort utile. « Visionnage », car il n’y a que très peu de texte, ce qui peut être dommageable, car certaines planches mériteraient vraiment des anecdotes et éclaircissements, mais cela impliquerait plus de recherches pour un livre plus conséquent et donc plus cher. Je pense néanmoins que pour les vrais fans, ce livre est un bon rapport qualité/prix.

Points positifs :

  • En français ;
  • Un rabat intégré à la couverture, bien utile ;
  • Un nombre d’artworks très impressionnant et de qualités ;
  • Un visuel de couverture très attirant ;
  • Un bon résumé des produits disponibles à l’exposition.

Points négatifs :

  • Couverture souple ;
  • Papier blanc classique et assez fin (donc fragile) ;
  • Un certain manque de texte.

[IMAGES PERSONNELLES]