20151016_171925_1

Fraîchement reçu, voici donc la critique d’un artbook que j’attendais depuis un petit moment maintenant. En effet, révélé il y a plusieurs mois, celui-ci s’annonçait comme étant la bible ultime de l’univers du seigneur des anneaux (LOTR pour Lord Of The Rings en anglais). En revanche, ce qu’il faut savoir c’est qu’il ne s’agit pas d’un énième livre tournant autour de la célèbre trilogie cinématographique, mais bel et bien d’un artbook ciblant la trilogie romanesque. Cependant, ce n’est pas tout a fait un artbook, et nous allons voir pourquoi. Quels sont les secrets que renferme ce livre, s’agit-il bien du recueil ultime pour tout fan de la saga qui se respecte ?

20151016_172101_1

Cela faisait un moment que je cherchais un livre ayant du contenu sur LOTR, non pas sur les films, comme on en voit beaucoup, mais bel et bien sur l’oeuvre littéraire du cher J.R Tolkien. Le souci est que les livres de Tolkien, dans leurs versions d’origines, restent rares et très chers. C’était donc comme une évidence pour moi d’acheter celui-ci puisqu’il ne coûte « que » 35 €.

Venons-en au package en lui même, car oui, il n’y a pas que le livre, mais bien un petit package. C’est donc dans un étui solide de couleur marron, avec une texture plastique dessus mais ayant une petite granularité au touché, que nous trouvons le livre. À l’intérieur, le bouquin à une couverture possédant la même texture et où nous retrouvons en façade le dessin de l’arbre blanc du Gondor et à l’arrière, le dessin du portail elfique gravé sur l’entrée des mines de la Moria. C’est donc une apparence sobre et peut-être un peu trop simple à mon goût, même si cela respect un peu la manière de faire de Tolkien qui aimait faire des livres dans le plus simple appareil.

20151016_172037_1

Passons maintenant au contenu. Cet artbook de 240 pages s’attarde sur plus de 40 points différents de l’histoire créée par Tolkien. Il va aborder toute une tripotée de lieux et d’événements clés de l’histoire. Plutôt que de tout énumérer, je vous laisserai regarder la photo du sommaire que j’ai mis à la fin de la critique. Le format est presque carré, ce qui permet d’avoir un livre peu encombrant.

Le gros plus de ce livre est de contenir des copies numérisées de documents officiels de Tolkien. En effet, les deux responsables de ce livre, à savoir Wayne G. HAMMOND et Christiana SCULL, sont des chercheurs/écrivains américain et anglais. Ils ont consacré une grande partie de leur vie à effectuer des recherches sur les différents travaux de Tolkien ainsi qu’à réunir des documents originaux. Il y a des documents manuscrits avec des annotations de l’écrivain, des croquis et même des peintures et aquarelles puisqu’il s’agissait de l’une de ses passions.

20151016_172217_1

Ce livre est donc la mine d’informations tant attendue par les fans. Elle nous renseignera sur les textes originaux, mais également sur les retouches que l’auteur y a apporté au fur et à mesure des différentes modifications. Les croquis permettent de voir comment Tolkien imaginait réellement l’univers géographique de la saga. Malgré le fait que le papier du livre soit d’un blanc glacé très classique (qui n’apporte pas grand-chose en terme de qualité et d’ambiance), les documents n’ont pas été modifiés par les deux auteurs de cet artbook et font donc plus vrai que nature. Il est même possible de trouver les documents originaux écrits en elfique qui furent les premières ébauches de ce qui fera plus tard une langue qui sera étudiée dans certaines universités.

Mais les documents ne sont pas balancés tels quels par les créateurs du livre avec un esprit de « tiens on a tout rassemblé, maintenant débrouille-toi ». Non, il y a de nombreux textes qui reviennent sur chaque document dans le but d’expliquer le contexte et ce qu’à voulu écrire ou représenter Tolkien.

20151016_172506_1


En conclusion, je pense qu’il s’agit là d’un vrai travail de passionné, et cela se voit tout simplement par le fait que le contenu est ultra généreux et très intéressant, au point de délaisser un peu l’apparence du pack. Ceci dit, pour environ 35€, il est rare de voir un étui, et c’est un plus non négligeable pour la durabilité du produit. Enfin, autre gage de qualité, un tissu vert permettant une meilleure reliure du livre est présent là où habituellement le livre est soit collé, soit joint dans la couverture afin que les pages tiennent à l’intérieur du livre.

Personnellement, s’ils n’est pas vraiment « artbook » dans le sens où il y a très peu de contenu artistique, si l’on considère que seuls les peintures et croquis entrent dans cette catégorie, je trouve que la quantité des données est non négligeable et ravira les fans de Tolkien. C’est pourquoi, si vous souhaitez en apprendre plus sur la saga, et voir les travaux originaux de l’auteur, ce livre est fait pour vous. Attention en revanche, le contenu est entièrement en anglais.

Points positifs :

  • Un étui présent en version « basique » (comprendre non-collector) ;
  • La couverture de l’étui réussie ;
  • Un contenu pharaonique sur Lord of The Rings ;
  • La qualité des explications ;
  • Un rapport qualité/prix correct.

Points négatifs :

  • Une couverture de livre trop simpliste ;
  • Un papier blanc qui ne met pas en valeur le contenu ;
  • Un super livre, mais pas réellement un artbook.

[IMAGES PERSONNELLES]