20150808_121646_1

Voici un livre, qui n’est pas réellement un artbook au sens strict du terme, mais que je considère quand même en tant que tel. GastronoGeek est une sorte de bible culinaire qui va répertorier pas moins de 42 recettes (entrée, plats et desserts) inspirées des différents univers préférés des Geeks ! Ce ne sont pas moins de 15 thèmes qui vont être abordés, avec parmi eux Star Wars, Doctor Who, Le Seigneur des Anneaux, Harry Potter ou encore les Mythes de Cthulhu pour les plus connus. Sortie à la rentrée 2014, il était temps de faire parler de ce livre qui devrait être un classique pour tout geek qui veut mêler ses passions cinématographique et culinaire. Mais entrons dans le vif du sujet.

Ce joli bouquin, des éditions Hachette cuisine, m’a été offert par des amis il y a quelques mois et je dois avouer que même si je lorgnais dessus depuis quelque temps je ne m’y attendais pas. Ce fut donc une bonne surprise, tant du point de vue de la forme que du fond. Ce livre fait 144 pages et va traiter de 5 grands thèmes de la culture geek : la science-fiction, la fantasy, l’horreur, les comics et les manga. En ce qui concerne l’équipe en charge, il s’agit de 4 passionnés d’une part – à savoir Thibaud Villanova (le responsable), Bérengère Demoncy, Adrien Perrugault et Satoru Hamada – et d’un chef cuisinier d’autre part : Maxime Léonard. Ce dernier ayant travaillé entre autres à l’hôtel Costes dans Paris, à New York ou encore au Zinz qu’il aura lui-même créé. Cette aventure sera née de la rencontre de ce dernier avec Thibaud Villanova dans le bar : Le Dernier Bar avant la Fin du Monde.

Mais venons-en au livre en lui même. Extérieurement, il attire l’oeil avec ses couleurs bleue et dorée et sa fourchette aux formes de sabre laser. À l’arrière, des images de quelques plats et un bref résumé du contenu. Pour le contenu ainsi que le support, j’étais au début assez frileux de voir que le papier, et du coup les feuilles sur lesquelles sont posées les impressions, n’était pas brillant, ne mettant pas réellement ainsi en valeur les photos. Puis, avec du recul, j’ai constaté que cela facilitait grandement ma prise de photos (pas de reflets inopinés) et je me dis que cela donne un petit côté ancien au livre. Les impressions étant d’une grande qualité, toujours sur une pleine page, cela n’a fait que renforcer mon attrait pour ce livre. Au début, une double page, écrite par Thibaud Villanova en personne nous explique toute sa passion aussi bien pour l’univers de la nourriture que pour le cinéma et les univers fantastiques.

20150808_121746_1

Viennent ensuite 4 pages racontant le déroulement du livre, en faisant des analogies avec les univers et en affichant des citations de différentes personnes célèbres. Arrive la table des matières que je trouve vraiment belle et novatrice sur sa forme malgré un petit manque de lisibilité par endroit. On commence ensuite par la présentation des ustensiles nécessaire et on entre directement dans le chapitre dédié à la science-fiction avec un trio (entrée, plat dessert) pour les univers de Star Wars, Retour vers le futur et doctor Who. On passe ensuite à la fantasy avec un trio pour LOTR (Le Seigneur des Anneaux), Harry Potter (spéciale dédicace à Chloé et encore merci pour ce livre) et Conan. Pour le chapitre manga, se seront des trios pour Dragon Ball, Candy-candy et One Piece (Pour le coup Dok d’artbook-passion, ça me fait penser à toi, donc petite dédicace aussi !). La partie horreur fantastique avec des trios pour l’un de mes univers préférés : le mythe de Cthulhu, mais aussi la nuit des morts vivants, et le célèbre Dracula. Enfin, pour la partie Comics, ce seront Superman (beurk du DC…), Thor et le fameux diable rouge : Hellboy.

Au niveau présentation, nous avons à chaque fois sur l’une des pages la recette avec les ingrédients nécessaires ainsi que la méthode de préparation, et sur la page opposée une image qui donne terriblement envie représentant le plat fini. Cela pourrait même paraître frustrant tant l’on sait que nous n’arriverons jamais à faire aussi bien, du moins au niveau de la mise en scène du plat… Finalement, ce livre est un condensé de rêves pour les geeks puisqu’il permettra le temps d’un repas, de partager la nourriture de nos héros favoris !

20150808_121713_1


Pour conclure, je dirais que ce livre est tout simplement un indispensable, tant d’un point de vue artistique, puisque chaque plat est en quelque sorte un tableau qui nous permet de nous replonger dans nos univers préférés, mais également un super contenu geek pour organiser des soirées festives entre amis (j’imagine déjà les soirées LOTR avec les plats de lapin en sauce et la musique de barde qui va bien !). Le rapport qualité/prix est plus que raisonnable puisqu’il est possible de trouver le livre pour une vingtaine d’euros, et malgré quelques faiblesses de la couverture cartonnée, le contenu est riche en informations et visuellement très jouissif. Mon seul regret serait peut-être sur le fait qu’il n’y ait pas plus d’univers et de plats, mais une suite arrivera sûrement d’ici quelque temps. Et pour ceux qui n’aiment ni les histoires fantastiques ni la bonne bouffe, je n’aurai qu’une seule chose à vous dire :

Fuyez pauvres fous !

Points positifs :

  • Un revêtement extérieur qui attire l’œil et annonce la couleur ;
  • Une mise en forme globale qui change et pour le mieux ;
  • Des recettes complètes et magnifiquement imagées ;
  • De nombreux univers geek bien retranscrit via la nourriture ;
  • On a l’impression de dîner avec les héros de nos sagas favorites ;
  • Fait par des passionnés pour des passionnés.

Points négatifs :

  • Un contenu trop mince malgré tout, on en veut plus !
  • Petit manque de lisibilité du sommaire malgré de bonnes idées ;
  • La couverture cartonnée un peu trop sensible aux chocs.

[IMAGES PERSONNELLES]